mardi 2 septembre 2014

Clovis !


mardi 5 août 2014

Bazar 22

Max, Hitiaa, Karl et Claude Sunrise (des tests, un projet, du fun).

lundi 5 mai 2014

Agito Cosmos/Backgrounds

Hey ! Aujourd'hui j'aimerais parler de l'épineuse question des décors (vous êtes quelques uns à m'avoir questionné sur ce sujet).

Sur Agito, ils se doivent d'être un peu fouillés. On est dans un récit de sf, la terre a changé de tête et du coup il faut le montrer un minimum et faire que ce soit un peu marquant.
Le problème c'est que les décors urbains, les environnements très architecturés me posent pas mal de difficultés.
Autant les paysages naturels sont agréables à dessiner autant les villes et bâtiments me font passer de mauvais moments (pas autant que les props malgré tout).
J'essaie de contourner le problème en approchant le décors comme un personnage, me permettant quelques libertés avec le trait. Les droites le sont rarement, la brosse que j'utilise est un peu floue et on se rapproche du traité des personnages : trait non fermé, couleur un peu libre et ombres jetées.

Un exemple: ici une vue de ville
D’abord le rough (pour le coup très rough): j'ai une idée en tête et j'essaie de la jeter assez vite sur ma page: un plan avec plusieurs niveaux d'immeubles, il faut que ce soit un peu fouillé, que cela évoque l'espace et que ce soit foisonnant. Mais je veux aussi le traiter de manière assez décorative.
 
Ensuite je précise le rough, c'est l'étape qui prend le plus de temps pour les décors, si on veut pas que le clean soit un enfer, il vaut mieux blinder cette étape.
Le clean: Quand on a un rough bien solide, on peut se concentrer sur la partie vraiment importante du clean: garder le trait vivant. Pas simple au naturel alors sur un décors c'est encore plus complexe.
La couleur : pour dynamiser mes décors, je me suis rendu compte que j'essayais de trouver des couleurs étrangement peu "réalistes, ce n'est pas réflechi et c'est au fil des années devenu instinctif. C'est peut être pour faire diversion et masquer les faiblesses d'un décors un peu flottant.
A ce stade je ne sais jamais ou je vais et je me laisse surprendre. Ca peut venir très vite comme ça peut prendre une demie journée (en général ça va).
 La hierarchisation des plans : on essaie d'amener un peu de profondeur en découpant la scène par plan.
Et enfin je pose les ombres. Idem, très jetées.
Ici, ce décors a une fonction très importante dans la planche, elle est centrale. Elle est à la fois une pause , un ralentissement du temps de récit et un encrage de l'existence et de la complexité d'Istanbul dans la tête du lecteur. ce plan est important dans cette page mais il va accompagner le lecteur tout au long des séquences suivantes. Le fait de détailler un panorama de cette façon me permet d'économiser les décors par la suite. Si je détaillais à chaque case les décors de cette façon, ce serait totalement indigeste et la lecture serait pénible.
 
Au final la bd (et le dessin en général) c'est de la triche et tout est permis tant que ça fonctionne !
En bonus  une vidéo de l'étape de clean de décors (c'est acceleré 16 fois): ICI !

mercredi 30 avril 2014

Holidays !

Des croquis rapides pour libérer un peu la main !

lundi 28 avril 2014

jeudi 13 février 2014

jeudi 6 février 2014

Hop, Agito cosmos tome 3, c'est parti ! Du coup du pas à pas et une vidéo de mise en couleur !


mercredi 8 janvier 2014

Bonne année à tous !

Cette année vous pouvez me suivre aussi su tumblr:
This year you can follow my work on tumblr too:
http://fabien-mense.tumblr.com/

mercredi 27 novembre 2013

Bazar !

Ca fait un moment que je n'ai pas pu poster grand chose, mais je bosse et je ne peux pas encore montrer ce que je fais (mais ce sera pour très bientôt !). Une petite planche tout de même:


vendredi 26 juillet 2013

mercredi 24 juillet 2013

lundi 22 juillet 2013

Robin Hood, Mischief in Sherwood.3.Tuck

Aujourd'hui je vais vous montrer les différentes étapes de développements d'un personnage et les éléments nécessaire à son exploitation en dessin animé. On va prendre l'exemple de Tuck:

D'abbord une planche de recherche, le personnage en conditions. On essaie de donner un aperçu du caractère du bonhomme.
Une fois la proposition acceptée il s'agit de faire un "turn around", c'est à dire détailler le personnage de face, profils, 3/4 et dos.Cette planche servira aux animateurs et, le cas échéant, aux modeleurs 3d.
Puis on réalise une planche d'expressions, on essaie de couvrir une large gamme d'émotion et de montrer les poses les plus extrèmes. Elles serviront aux bordeurs, animateurs et aux modeleurs.
Dans le cas de Robin Hood, le fait que la série soit en 3d a nécessité des planches supplémentaires. Essentielement pour la modélisation des expressions extrèmes en 3d, il fallait plus de repères à l'équipe.
Et voici la dernière planches technique, il s'agit du détails des phonèmes pour les lip sync (synchronisation labiale).  Et voici ci dessous la première modelisation du personnage réalisé par Mohammed Mangane:

jeudi 18 juillet 2013

Robin Hood, Mischief in Sherwood.2. Prince Jean.

L'animation c'est beaucoup de recherches.Parfois on tombe juste du premier coup, parfois il faut tester pas mal de pistes. En voici plusieurs pour le personnage de Prince Jean :



mardi 16 juillet 2013

Robin Hood, Mischief in Sherwood.1.

L'année dernière j'ai participé au développement graphique de la série Robin des bois. C'était chez Method animation, et ça sera diffusé en 2014 sur Tf1, la zdf et d'autres chaînes européennes.
Dans cette série, Robin, Prince Jean, Marianne etc… ont 10 ans. Voici quelques designs que j'ai pu faire sur la série, on commence par le Sheriff de Nottingham et les gardes:

 Ha oui, ce sera en 3D.